« Sans les haies, nos campagnes se meurent »

Le Monde, le
« Sans les haies, nos campagnes se meurent »
La prochaine politique agricole commune, débattue à l’Assemblée nationale le 5 mai, est la dernière chance pour sauver ce qui reste du bocage, souligne, dans une tribune au « Monde », un collectif d’entreprises, de fondations et d’associations.
Articles qui devraient vous intéresser :

Le bocage reprend racine dans les campagnes

Le Parisien
Le bocage reprend racine dans les campagnes
Ces haies ont été arrachées pour les besoins de l’agriculture intensive. Aujourd’hui, on en redécouvre les vertus, comme dans le Beaujolais où 42 km vont être replantées.

Biodiversité : pourquoi la France mise sur les haies

Le Parisien
Biodiversité : pourquoi la France mise sur les haies
Une bonne nouvelle pour les hérissons, les oiseaux et les papillons… A l’occasion du One Planet Summit qui se tient ce lundi, le gouvernement a annoncé le lancement d’un programme de plantation de haies. Objectif : 7000 km en deux ans.

Biodiversité : Olivier vous aide à restaurer les haies bocagères en Normandie

Le Parisien
Biodiversité : Olivier vous aide à restaurer les haies bocagères en Normandie
A 60 ans, Olivier Diot s’est lancé dans le chantier de sa vie : faire de la place au sauvage. Dans son jardin et en accompagnant les particuliers qui souhaitent redonner vie aux haies le long des routes.

Destruction des haies : comment les inspecteurs de l'environnement peuvent agir

Actu Environnement
Destruction des haies : comment les inspecteurs de l'environnement peuvent agir
Les agents de l'Office français de la biodiversité interviennent pour stopper l'arrachage de haies, y compris pendant le confinement. L'occasion de s'interroger sur les moyens dont disposent les inspecteurs de l'environnement en la matière.