Dans le Lot-et-Garonne, le barrage de Caussade, jugé illégal, est sorti de terre

Le Monde, le
Dans le Lot-et-Garonne, le barrage de Caussade, jugé illégal, est sorti de terre
Malgré plusieurs décisions de justice, la chambre d’agriculture a poursuivi les travaux entrepris sur le chantier de la retenue d’eau, destinée à l’irrigation d’une vingtaine d’exploitations agricoles.
Articles qui devraient vous intéresser :

Barrage de Caussade : le tribunal judiciaire d'Agen prononce des peines de prison ferme

Actu Environnement
Barrage de Caussade : le tribunal judiciaire d'Agen prononce des peines de prison ferme
La construction illégale du barrage de Caussade (Lot-et-Garonne) ne restera pas impunie. Le tribunal judiciaire d'Agen a prononcé vendredi 10 juillet plusieurs condamnations pénales à l'encontre des responsables de cette construction. La chambre d...

Caussade : la préfète ordonne la destruction de la retenue d'eau illégale

Actu Environnement
Caussade : la préfète ordonne la destruction de la retenue d'eau illégale
Le Tribunal administratif de Bordeaux avait jugé le 29 mars dernier que la retenue d'eau de Caussade (Lot-et-Garonne) avait été construite illégalement. La préfète de département a signé le 2 mai un arrêté ordonnant à la chambre d'agriculture de c...

Barrage de Caussade : vers une régularisation du projet ?

Actu Environnement
Barrage de Caussade : vers une régularisation du projet ?
Nouveau rebondissement pour la retenue de Caussade. Une réunion avec des représentants de la Chambre d'agriculture, organisée par la préfète de Nouvelle-Aquitaine, ouvre la porte à une régularisation du barrage construit illégalement.

Caussade : le Tribunal administratif de Bordeaux juge la retenue d'eau illégale

Actu Environnement
Caussade : le Tribunal administratif de Bordeaux juge la retenue d'eau illégale
La retenue d'eau de Caussade, située sur la commune de Pinel-Hauterive (Lot-et-Garonne), a bien été creusée illégalement. Suivant les conclusions du rapporteur public, le Tribunal administratif de Bordeaux a rejeté le 29 mars le recours du Syndica...