« Enfouir les déchets nucléaires est la pire des solutions »

Le Monde, le
« Enfouir les déchets nucléaires est la pire des solutions »
Pour le physicien Bernard Laponche, cofondateur de l’association d’experts Global Chance, il faut laisser à la science le temps de trouver une meilleure alternative que le stockage géologique.
Articles qui devraient vous intéresser :

Déchets nucléaires : les estimations du gouvernement attaquées par les ONG

Terra Eco
Déchets nucléaires : les estimations du gouvernement attaquées par les ONG
Combien pour enfouir les déchets de nos centrales nucléaires à 500 mètres sous terre pour au moins cent quarante ans ? 20 milliards d'euros disent EDF, Areva et le Commissariat à l'énergie atomique (CEA). 34,5 milliards, estime de son côté l'Agence nationale pour la gestion des déchets...

Déchets nucléaires : avant Bure, l'exemple peu rassurant du Wipp

Le Parisien
Déchets nucléaires : avant Bure, l'exemple peu rassurant du Wipp
Les antinucléaires étaient à nouveau mobilisés à Bure (Meuse), ce mardi. Ils protestaient contre le Centre industriel de stockage géologique (Cigéo), destiné à enfouir les déchets radioactifs français...

Stockage des déchets nucléaires : l’ASN demande des décisions rapides

Natura Sciences
Stockage des déchets nucléaires : l’ASN demande des décisions rapides
- Dans un avis publié le 7 juin, l’Autorité de sûreté du nucléaire souligne que l’entreposage de longue durée des déchets radioactifs "ne peut pas constituer une solution définitive". Le projet d’enfouissement de déchets radioactifs Cigéo pourrait être une des solutions à ce...

Bure : le ministre de l’intérieur annonce le lancement d’une opération d’évacuation des opposants au projet Cigéo

Le Monde
Bure : le ministre de l’intérieur annonce le lancement d’une opération d’évacuation des opposants au projet Cigéo
EN COURS. C’est sur ce site qu’est prévu le projet Cigéo destiné à enfouir, dans le sous-sol argileux du village de Bure (Meuse), 85 000 m3 de déchets nucléaires à haute activité et à vie longue.