Faut-il interdire la location des passoires thermiques ?

Terra Eco, le
Par
Faut-il interdire la location des passoires thermiques ?
La Fondation Abbé Pierre propose que, faute de rénovation énergétique à moyen terme, les logements les moins bien isolés ne soient plus loués. Une proposition controversée. Des gants, une écharpe et un gros pull. Voilà comment se réchauffent tant bien que mal les quatre millions de ménages qui, en France, sont en situation de précarité énergétique. Un tiers sont locataires et, en tant que tels, ne sont pas les premiers sur la liste des 500 000 logements qui doivent être réhabilités et isolés chaque année (...) - Société / France, Logement
Articles qui devraient vous intéresser :

Le gouvernement n'est pas prêt à interdire la location des passoires thermiques

Actu Environnement
Le gouvernement n'est pas prêt à interdire la location des passoires thermiques
Les députés de la commission des affaires économiques n'ont pas voté l'interdiction de louer des passoires thermiques dans le projet de loi énergie. Le gouvernement est défavorable à cette interdiction qui pénaliserait les propriétaires modestes.

Les députés votent, en commission, l'interdiction de louer des passoires thermiques d'ici 2028

Actu Environnement
Les députés votent, en commission, l'interdiction de louer des passoires thermiques d'ici 2028
Lors de l'examen du projet de loi énergie-climat, les députés de la commission du développement durable ont adopté, le 12 juin, un amendement qui vise à interdire à la location les "passoires thermiques" (logements classés F et G par leur étique...

Les sénateurs haussent le ton contre les « passoires thermiques »

Le Monde
Les sénateurs haussent le ton contre les « passoires thermiques »
Un amendement visant à interdire la location de logements énergivores a été voté lors de l’examen de la loi énergie-climat au Sénat.

La lutte contre les « passoires thermiques » divise la majorité et au sein du gouvernement

Le Monde
La lutte contre les « passoires thermiques » divise la majorité et au sein du gouvernement
Une vingtaine de députés LRM voulaient interdire la location des logements étiquetés « F » et « G » d’ici 2025, sans succès. Le projet de loi sur l’énergie et le climat arrive ce mardi en première lecture à l’Assemblée.