Agastache, tagète et mélisse : la Ferme positive nous fait aimer les micropousses

Le Parisien, le
Agastache, tagète et mélisse : la Ferme positive nous fait aimer les micropousses
A Fleury-les-Aubrais (Loiret), l’ex-ingénieur Damien Lepeintre, reconverti dans l’agriculture, propose de nouvelles expériences gustatives grâce à des micropousses pleines de saveurs et de couleurs qu’il commercialise sur Internet.
Articles qui devraient vous intéresser :

Ma fiche phyto pratique : la mélisse

Le Parisien
Ma fiche phyto pratique : la mélisse
Mélisse (Melissa officinalis L.) est traditionnellement utilisée pour ses vertus apaisantes et en cas de troubles digestifs spasmodiques fonctionnels. Cette plante antistress est à prendre lorsque...

Oui, on peut faire aimer les légumes aux enfants

Le Figaro
Oui, on peut faire aimer les légumes aux enfants
Patience, répétition et anticipation : voici les trois principes à garder en mémoire pour apprendre aux enfants à aimer les brocolis et les épinards, selon des chercheurs anglais.

En Suède, un abattoir mobile se déplace de ferme en ferme

Le Monde
En Suède, un abattoir mobile se déplace de ferme en ferme
Quelque 5 500 bêtes sont abattues à la ferme chaque année avec ce dispositif qui parcourt les routes suédoises depuis près de deux ans.

Bâtiments intelligents : Du BePos à la ville à énergie positive

Natura Sciences
Bâtiments intelligents : Du BePos à la ville à énergie positive
- La France ne construira que des bâtiments neufs à énergie positive dès 2020. Ces bâtiments nous invitent à repenser le pilotage des consommations. Pour apporter des solutions nouvelles dans le cadre de la RBR 2020, les industriels prévoient des réponses globales pour des bâtiments à...