« Le Parlement doit être en première ligne pour définir la politique énergétique »

Le Monde, le
« Le Parlement doit être en première ligne pour définir la politique énergétique »
Cent députés de la République en marche, parmi lesquels Jean-Charles Colas-Roy, Anthony Cellier, Barbara Pompili et Roland Lescure, estiment que la programmation pluriannuelle de l’énergie doit faire l’objet d’un rendez-vous législatif régulier et non d’un décret gouvernemental.
Articles qui devraient vous intéresser :

Le Parlement adopte définitivement le projet de loi relative à la transition énergétique, qui décrète « l’urgence climatique »

Le Monde
Le Parlement adopte définitivement le projet de loi relative à la transition énergétique, qui décrète « l’urgence climatique »
Le texte actualise les objectifs de la politique énergétique de la France, notamment en prévoyant d’atteindre la « neutralité carbone » à l’horizon 2050.

En Afrique, 500 volontaires homosexuels pour mieux connaître le risque du VIH

Le Monde
En Afrique, 500 volontaires homosexuels pour mieux connaître le risque du VIH
Conduite dans quatre pays africains, une étude doit définir une politique de prévention efficace contre les infections chez des hommes ayant des relations homosexuelles.

Pour une loi de transition énergétique ambitieuse

Le Monde
Pour une loi de transition énergétique ambitieuse
La loi de transition énergétique doit être finalisée dans les prochains jours. Il est important de réaffirmer quelques principes forts qui pourraient en faire un élément déterminant de la politique énergétique française des décennies à venir.

Transition énergétique : ultime vote ce mercredi au Parlement

Le Parisien
Transition énergétique : ultime vote ce mercredi au Parlement
Après avoir été modifié par le Sénat de droite, le texte doit être adopté définitivement ce mercredi 22 juillet au Parlement, après un ultime vote de l'Assemblée. Réduction du nucléaire et...