« En France, nous tolérons que nos rues sentent la pisse ! »

Terra Eco, le
Par
« En France, nous tolérons que nos rues sentent la pisse ! »
Les toilettes sont un sujet éminemment politique, rappelle le sociologue Julien Damon. Mais contrairement à ses voisins, la France ne l'aborde qu'en se pinçant le nez…
Articles qui devraient vous intéresser :

A Arcachon, le timide retour à une vie sans masque

Le Monde
A Arcachon, le timide retour à une vie sans masque
Depuis le 19 mai, le port du masque n’est plus obligatoire dans les rues du centre-ville de la commune. Si certains habitants s’en réjouissent, d’autres trouvent que la décision est prématurée et ne se sentent pas encore prêts à faire tomber le masque.

A Nantes, les rues auront de plus en plus des noms de femmes

Terra Eco
A Nantes, les rues auront de plus en plus des noms de femmes
Sur les cartes de Nantes que l'on consultera dans quelques années, les rues Olympe de Gouges, Lucie Aubrac et Nina Simone ne devraient plus être en minorité. La municipalité a lancé, le 21 janvier, un appel aux idées des habitants pour féminiser le nom des rues, des parcs et des bâtiments...

MST : attention à la «chaude-pisse», difficile à soigner

Le Figaro
MST : attention à la «chaude-pisse», difficile à soigner
L’Organisation mondiale pour la santé s’inquiète de la progression de la gonorrhée résistante aux antibiotiques, chez les hommes comme chez les femmes.

A Nantes, une mystérieuse graffeuse nomme les plantes des rues

Terra Eco
A Nantes, une mystérieuse graffeuse nomme les plantes des rues
Pour les faire connaître à tous, une artiste peint le nom des végétaux des trottoirs de son quartier. L'initiative a séduit la France via Facebook. « Dans mon quartier de Chantenay, à Nantes, un botaniste lettré, aussi savant qu'anonyme, a redonné leurs noms aux herbes sauvages des rues....