Cancer : le danger des médecines alternatives

Le Figaro, le
Par
#Actualités Santé
Cancer : le danger des médecines alternatives
Refuser le traitement conventionnel quintuple, par exemple, le risque de mourir d’un cancer du sein.
Articles qui devraient vous intéresser :

Cancer : le recours aux médecines alternatives diminue les chances de survie

Le Figaro
Cancer : le recours aux médecines alternatives diminue les chances de survie
Les personnes souffrant d’un cancer qui ont recours à des thérapies alternatives sont davantage réfractaires à tout ou partie des traitements classiques, avec à la clé un risque de retard ou d’absence de prise en charge.

Médecines alternatives : qu'en pense la science ?

Le Figaro
Médecines alternatives : qu'en pense la science ?
AVIS D'EXPERT - Les sciences peuvent-elles aider à se faire une opinion sur les médecines douces ou alternatives, qui sont de plus en plus utilisées par les praticiens.

Médecines dites alternatives

L'express
Médecines dites alternatives
Il existerait environ 400 médecines dites alternatives, des plus connues - ostéopathie, chiropraxie, acupuncture, auriculothérapie, sophrologie, hypnose, reiki -, aux plus obscures - la sylvothérapie, qui consiste à câliner les arbres ou l'urinothérapie, proposant de boire son urine....

"Les médecines douces ne respectent pas l'éthique médicale"

L'express
'Les médecines douces ne respectent pas l'éthique médicale'
Le Pr Edzard Ernst a passé vingt-cinq ans à étudier les médecines dites alternatives. Depuis, il alerte sur les mensonges et les dérivées liés à ces pratiques. Interview.