Jeunesse en grève pour le climat : Greenpeace est derrière vous !

Greenpeace, le
Par
Jeunesse en grève pour le climat : Greenpeace est derrière vous !
Greenpeace soutient la grève des jeunes entamée ce vendredi et encourage les autres, dans toutes les villes de France, à les rejoindre le plus vite possible, avec un point culminant les 15 et 16 mars. Le ton est donné ! En Belgique, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Suisse, mais aussi au Japon, en Australie, aux États-Unis, au Canada et dans d’autres pays encore, le mouvement prend la forme de grèves scolaires pour le climat. Cet article Jeunesse en grève pour le climat : Greenpeace est derrière vous ! est apparu en premier sur Greenpeace France.
Articles qui devraient vous intéresser :

"Il n'y a pas de planète B" : la jeunesse du monde entier manifeste pour le climat

Le Nouvel Observateur
'Il n'y a pas de planète B' : la jeunesse du monde entier manifeste pour le climat
"Nous faisons grève pour dire à nos gouvernements de faire leurs devoirs et de nous montrer des preuves !"

Grève pour le climat : les listes de gauche aux européennes appellent à la mobilisation

Le Monde
Grève pour le climat : les listes de gauche aux européennes appellent à la mobilisation
Avant le scrutin du 26 mai, plusieurs têtes de liste participeront au rassemblement à Paris organisé dans le cadre de la grève mondiale pour le climat.

Grève scolaire pour le climat : paroles de lycéens qui n’ont pas rejoint le mouvement

Le Monde
Grève scolaire pour le climat : paroles de lycéens qui n’ont pas rejoint le mouvement
Alors que des dizaines de milliers de jeunes ont manifesté dans le cadre de la grève scolaire pour le climat, d’autres lycéens ont choisi de ne pas se joindre au mouvement

Printemps écologique et social : 4 raisons de se mobiliser le 16 mars

Greenpeace
Printemps écologique et social : 4 raisons de se mobiliser le 16 mars
Nous sommes aujourd’hui des millions, prêt·es à résister, à déployer les alternatives, à demander des comptes au gouvernement, Emmanuel Macron et Edouard Philippe en tête, mais aussi aux multinationales et aux banques. Il est temps de changer de système politique et économique, pour...