« Créons une délégation interministérielle sur la condition animale »

Le Monde, le
« Créons une délégation interministérielle sur la condition animale »
Christophe Marie, directeur adjoint de la Fondation Brigitte-Bardot, remarque, dans une tribune au « Monde », qu’en France, la protection animale relève de plusieurs ministères, entraînant un manque de coordination et même d’objectif commun.
Articles qui devraient vous intéresser :

La condition animale s’invite dans la présidentielle

Le Monde
La condition animale s’invite dans la présidentielle
Sept candidats sur onze se sont prononcés sur l’interdiction des cages, de la corrida, du gavage ou encore de l’expérimentation animale. Le sujet reste toutefois marginal dans les discours et les meetings.

Par Johanne Mielcarek Porte parole de l'ONG L214 - Élections européennes: la condition animale en jeu

L'express
Par Johanne Mielcarek Porte parole de l'ONG L214 - Élections européennes: la condition animale en jeu
Compte-tenu du soutien de l'État français aux groupes d'intérêts agricoles et industriels, l'Europe représente actuellement le seul espoir d'une amélioration de la condition des animaux. Le site Politique & animaux a dressé le bilan animaliste des partis politiques français à Bruxelles

Un rendez-vous pour réconcilier agriculture et environnement

Le Monde
Un rendez-vous pour réconcilier agriculture et environnement
Les associations écologiques espèrent placer la santé, le climat, l’usage des pesticides et des engrais et la condition animale au cœur des débats.

Le Sénat examine une proposition de loi sur la condition animale profondément réécrite

Le Monde
Le Sénat examine une proposition de loi sur la condition animale profondément réécrite
Les sénateurs s’attaquent à plusieurs « lignes rouges » fixées par les députés, notamment l’interdiction progressive de la faune sauvage dans les cirques.