« Après  “Camp Fire”, les Californiens ont entrepris l’inverse de ce qu’ils professent : la reconstruction dans les endroits sinistrés »

Le Monde, le
« Après  “Camp Fire”, les Californiens ont entrepris l’inverse de ce qu’ils professent : la reconstruction dans les endroits sinistrés »
Alors que trois quarts des Californiens estimaient que les autorités devraient limiter la construction dans les zones à risques après les incendies de l’automne 2018, les pouvoirs publics ont renoncé à dissuader qui que ce soit, souligne Corine Lesnes, journaliste au « Monde »  dans sa chronique.
Articles qui devraient vous intéresser :

« Camp Fire » : l’incendie le plus meurtrier de Californie

Le Monde
« Camp Fire » : l’incendie le plus meurtrier de Californie
Les autorités dénombrent au moins 63 morts causées par l’incendie « Camp Fire » qui sévit depuis le 8 novembre au nord de la Californie.

Contre les incendies, Paradise, en Californie, mise sur la verdure

Courrier International
Contre les incendies, Paradise, en Californie, mise sur la verdure
La localité américaine a été presque intégralement détruite par le puissant incendie de Camp Fire, en 2018. La reconstruction en cours vise à réduire les risques futurs grâce à un urbanisme plus vert.

Après les incendies en Californie, les Américains étouffent sous la pollution

Le Parisien
Après les incendies en Californie, les Américains étouffent sous la pollution
En plus d’un bilan dramatique qui monte à 83 morts ce mercredi, le « Camp Fire » menace désormais la santé de plusieurs milliers d’Américains. Les fumées qui s’échappent de cet incendie gigantesque en...

Incendie en Californie : le bilan le plus lourd de l’histoire de cet Etat

Le Monde
Incendie en Californie : le bilan le plus lourd de l’histoire de cet Etat
Le Camp Fire a provoqué la mort de 42 personnes, alors que plus de 200 sont encore portées disparues.