De Fukushima aux côtes nord-américaines, une radioactivité très diluée

Le Monde, le
De Fukushima aux côtes nord-américaines, une radioactivité très diluée
Les chercheurs prévoient que le « panache » radioactif marin atteindra un « pic » près des côtes du Canada en 2015-2016, à des niveaux sans danger pour la santé et l'environnement.
Articles qui devraient vous intéresser :

Fukushima: radioactivité sur l’île de Vancouver

Le Devoir
Fukushima: radioactivité sur l’île de Vancouver
Victoria -- De la radioactivité libérée par le réacteur nucléaire de Fukushima, endommagé lors du...

Fukushima : du thon radioactif pêché au large des Etats-Unis

Le Parisien
Fukushima : du thon radioactif pêché au large des Etats-Unis
Des thons contenant des traces de radioactivité, causée par l'accident nucléaire survenu en 2011 à Fukushima (Japon), ont été pêchés au large des côtes des Etats d'Oregon et de Washington, les deux...

Fukushima : des traces de radioactivité relevées sur les côtes canadiennes

Le Monde
Fukushima : des traces de radioactivité relevées sur les côtes canadiennes
Les traces de césium 134 et 137 décelées pour la première fois sur une partie du littoral nord-américain sont à un niveau trop faible pour constituer une menace importante pour la santé des populations ou la vie marine.

Au Japon, l'eau charrie la radioactivité

Terra Eco
Au Japon, l'eau charrie la radioactivité
La radioactivité n'est pas forcément là où on l'attend. Emportés par les typhons et la fonte des neige, les radionucléides s'accumulent dangereusement au bord des rivières japonaises. Dans la préfecture de Fukushima, la radioactivité est mo­uvante. Les césiums radioactifs 134 et 137, les...