Actualisation de l'état des lieux des masses d'eau : le ministère de la Transition écologique précise le cadre

Actu Environnement, le
Par
#Eau
Actualisation de l'état des lieux des masses d'eau : le ministère de la Transition écologique précise le cadre
Le ministère de la Transition écologique et solidaire encadre dans un guide les méthodes pour réaliser la mise à jour de l'état des milieux des masses d'eau du dernier cycle prévu par la DCE. Un des objectifs : harmoniser les approches des bassins.
Articles qui devraient vous intéresser :

Eau : une note technique précise le suivi des substances chimiques dans le biote

Actu Environnement
Eau : une note technique précise le suivi des substances chimiques dans le biote
Le ministère de la Transition écologique a publié une note technique précisant la mise en oeuvre du suivi des substances de l'état chimique des eaux de surface dans une nouvelle matrice de surveillance, le biote. Elle précise les modalités de su...

Climat : de jeunes Français tentent de se mettre en ordre de marche

Le Monde
Climat : de jeunes Français tentent de se mettre en ordre de marche
Des étudiants se rassembleront, vendredi, devant le ministère de la transition écologique et solidaire à Paris, où ils liront un manifeste appelant l’Etat à « déclarer l’état d’urgence écologique et sociale ».

Economie écologique : les services du ministère de l'Ecologie proposent trois visions

Actu Environnement
Economie écologique : les services du ministère de l'Ecologie proposent trois visions
Le CGDD du ministère de l'Ecologie publie une étude sur l'économie écologique qui présente trois visions pour la transition. Un document plutôt prudent, alors que le ministère place la transition écologique au coeur de sa politique.

La révision des Sdage va révéler un déclassement de l'état de certaines masses d'eau

Actu Environnement
La révision des Sdage va révéler un déclassement de l'état de certaines masses d'eau
Les Sdage doivent être révisés avant la fin 2015. La meilleure connaissance de l'état des masses d'eau et la modification des règles d'évaluation vont révéler de mauvaises surprises.