POLLUTION • Le reflux de la marée noire

Courrier International, le
POLLUTION • Le reflux de la marée noire
Quatre ans après la catastrophe Deepwater Horizon, le golfe du Mexique semble avoir retrouvé son état d’origine. Une bonne nouvelle, mais pas pour tout le monde.
Articles qui devraient vous intéresser :

Marée noire en mer de Chine : un désastre d’un nouveau genre

Futura Sciences
Marée noire en mer de Chine : un désastre d’un nouveau genre
Il y a quelques jours, un pétrolier a fait naufrage au large de la Chine, déversant en mer, toute sa cargaison de pétrole. Une nouvelle marée noire ? Pas vraiment, affirment les spécialistes. Car le pétrole libéré cette fois est volatil. Il n'en est probablement pas moins toxique. Mais...

En Chine, un pétrolier en feu fait craindre une marée noire

Futura Sciences
En Chine, un pétrolier en feu fait craindre une marée noire
En Chine, non de loin de Shanghai, un pétrolier iranien est en feu et 32 marins sont portés disparus. Le navire transportait 136.000 tonnes d'hydrocarbures légers et menace d'exploser. Une marée noire est possible.

Quatre ans plus tard, la marée noire a toujours des impacts

Le Devoir
Quatre ans plus tard, la marée noire a toujours des impacts
Les effets de l’immense marée noire qui a frappé le golfe du Mexique en 2010 se font toujours sentir. La faune souffre particulièrement des impacts de la pollution provoquée par la pétrolière BP, souligne un nouveau rapport américain.

Catastrophique marée noire au Bangladesh

Le Devoir
Catastrophique marée noire au Bangladesh
Une marée noire ravage un trésor mondial de la biodiversité dans l'indifférence de la communauté...