Réchauffement climatique : la Nasa découvre un "détergent" de gaz à effet de serre

Futura Sciences, le
Par
#gaz à effet de serre #méthane atmosphérique #émissions de méthane #OH #oxydes d'azote #NO2 #NOx #ozone #formaldéhyde #atmosphère terrestre #autonettoyage de l'atmosphère #diesel #rayonnement ultraviolet #NASA Goddard Space Flight Center #échanges gaz
Réchauffement climatique : la Nasa découvre un 'détergent' de gaz à effet de serre
Enfin une bonne nouvelle concernant le réchauffement climatique ! Des scientifiques de la Nasa viennent de découvrir qu’une simple molécule qui « nettoie » le méthane dans l’atmosphère est capable de s’auto-recycler… grâce à la pollution.
Articles qui devraient vous intéresser :

Réchauffement climatique : les barrages hydrauliques émettraient des gaz à effet de serre

Futura Sciences
no preview
Du CO2 au méthane, les retenues d'eau derrière les barrages hydrauliques émettent des gaz à effet de serre, produits par l'activité biologique. Ces quantités injectées dans l'atmosphère ont été sous-estimées de 25 %, affirment des chercheurs américains.

La Terre transformée en étuve à cause du réchauffement climatique ?

Futura Sciences
La Terre transformée en étuve à cause du réchauffement climatique ?
Les émissions de gaz à effet de serre et la dénaturation des sols risquent de pousser notre Planète bleue dans un état durablement dangereux « d’étuve », alertent des chercheurs. Pour eux, nous sommes proches d'un point de non-retour.

Avec le réchauffement climatique, le vin sera-t-il meilleur ?

Futura Sciences
Avec le réchauffement climatique, le vin sera-t-il meilleur ?
Une étude conduite par la Nasa et l'université d'Harvard, aux États-Unis, montre que les vendanges précoces observées ces dernières décennies sont dues au changement climatique. Ce phénomène aurait un impact sur le vin qui serait de meilleure qualité. Mais pour combien de temps encore ?

Simulez le réchauffement climatique avec cet outil du MIT

Futura Sciences
Simulez le réchauffement climatique avec cet outil du MIT
Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) a lancé un simulateur en ligne pour que tout le monde puisse essayer de préserver la planète d'un réchauffement exacerbé.