Thon : derrière une industrie globalisée, la violation des droits humains

Greenpeace, le
Par
#Océans #petit navire #thaï union #thon #thon en boîte
Thon : derrière une industrie globalisée, la violation des droits humains
L’industrie thonière mondiale est hors de contrôle : surpêche, prises massives de thons juvéniles, prises « accessoires » d’espèces menacées mais aussi exploitation des travailleurs. Thaï Union Group, société mère de Petit Navire, et géant du business du thon et des produits de la mer, est à l’image de cette industrie. Coutumier des méthodes de pêche destructrices et récemment lié à des affaires de travail forcé, ce groupe n’a pour l’instant pas mis en place les mesures nécessaires pour garantir que ces pratiques inacceptables n’ont plus cours tout au long de sa chaîne d’approvisionnement. En Thaïlande, dans l’industrie des produits de la mer, le travail forcé est monnaie courante. Greenpeace publie aujourd’hui un rapport...
Articles qui devraient vous intéresser :

Samsung : violation des droits humains dans ses usines ?

GreenIT.fr
Samsung : violation des droits humains dans ses usines ?
Une plainte a été déposée par deux ONG pour dénoncer des conditions de travail inhumaines dans les usines de Samsung. Cet article Samsung : violation des droits humains dans ses usines ? est apparu en premier sur Green IT.

Violation des droits environnementaux : ouverture du tribunal des droits de la nature

Actu Environnement
Violation des droits environnementaux : ouverture du tribunal des droits de la nature
Aujourd'hui s'ouvre le 4e tribunal des droits de la nature à Bonn (Allemagne). Cette initiative citoyenne a été lancée par le réseau Global Alliance for the Rights of Nature (GARN) en 2014. L'objectif ? Mettre en lumière des situations de destru...

Les défenseurs des droits à la terre de plus en plus menacés

Le Monde
Les défenseurs des droits à la terre de plus en plus menacés
La FIDH s’alarme du nombre croissant de violations des droits humains engendrées par les accaparements de terres.

Pour sa fiscalité, Zara choisit le sur-mesure

Terra Eco
Pour sa fiscalité, Zara choisit le sur-mesure
La recette de Zara pour dégager des profits faramineux avec des étoffes vendues trois fois rien ? Un soupçon de violation des droits humains, quelques atteintes à l'environnement, le tout nappé d'optimisation fiscale. C'est ce que révèle l'agence d'information financière Bloomberg qui s'est...