Déchets acides d'ArcelorMittal : les internautes au secours du lanceur d’alerte

Le Parisien, le
Déchets acides d'ArcelorMittal : les internautes au secours du lanceur d’alerte
Après le témoignage du chauffeur qui a révélé avoir été contraint de déverser plusieurs centaines de mètres cubes d’acide d’ArcelorMittal dans le crassier de Marspich, un élan de solidarité s’est lancé...
Articles qui devraient vous intéresser :

ArcelorMittal Florange : des lanceurs d'alerte s'inquiètent de la lenteur de l'enquête

Actu Environnement
ArcelorMittal Florange : des lanceurs d'alerte s'inquiètent de la lenteur de l'enquête
Neuf mois après qu'un employé d'un sous-traitant d'ArcelorMittal ait révélé avoir déversé des milliers de litres d'acide et de déchets non traités sur le "crassier" du site ArcelorMittal de Florange (Moselle), l'enquête piétine, déplorent 24 lance...

« Lanceur d’alerte », décryptage d’un terme en vogue

Le Monde
« Lanceur d’alerte », décryptage d’un terme en vogue
L’expression « lanceur d’alerte » fleurit un peu partout, si bien qu’elle pourrait perdre son sens et sa force. Décryptage d’un terme importé en France en 1996.

"J'aurais dû me taire" : le chauffeur d'ArcelorMittal regrette d'avoir lancé l'alerte

Le Nouvel Observateur
'J'aurais dû me taire' : le chauffeur d'ArcelorMittal regrette d'avoir lancé l'alerte
Le chauffeur, qui affirme avoir été contraint de déverser de l'acide d'ArcelorMittal dans la nature, ne retrouve plus de travail.

Les militants Greenpeace qui s’introduisent dans des centrales nucléaires sont-ils des « lanceurs d’alerte » ?

Le Monde
Les militants Greenpeace qui s’introduisent dans des centrales nucléaires sont-ils des « lanceurs d’alerte » ?
Le terme « lanceur d’alerte » est de plus en plus employé. Si bien qu’il est difficile de savoir ce qu’il recouvre. Eléments d’éclairage.