Ségolène Royal candidate à la tête du Programme des Nations unies pour le développement

Le Monde, le
Ségolène Royal candidate à la tête du Programme des Nations unies pour le développement
La ministre de l’environnement avait laissé entendre qu’elle pourrait briguer ce poste, un des plus influents du système onusien. « Je ne quitte pas la politique française », a-t-elle dit.
Articles qui devraient vous intéresser :

Ségolène Royal convoite une agence de l’ONU

Le Monde
Ségolène Royal convoite une agence de l’ONU
La ministre de l’environnement postule à la tête du Programme des Nations unies pour le développement.

Ségolène Royal : «La France n’est plus en pointe sur le climat»

Le Parisien
Ségolène Royal : «La France n’est plus en pointe sur le climat»
En 2015 à Paris, la France avait su emporter un accord sur le climat lors de la 21e Conférence des parties des Nations unies (COP21). Trois ans plus tard, Ségolène Royal, ministre de l’Environnement à...

Favorite pour la présidence de la FAO, la candidate française serait favorable aux OGM et aux biotechnologies

Le Monde
Favorite pour la présidence de la FAO, la candidate française serait favorable aux OGM et aux biotechnologies
Catherine Geslain-Lanéelle se serait engagée à défendre les intérêts des Etats-Unis pour s’assurer de leur soutien à la tête de l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation.

Économie circulaire : une alliance mondiale pour économiser les ressources naturelles

Actu Environnement
Économie circulaire : une alliance mondiale pour économiser les ressources naturelles
L'Union européenne a lancé, le 22 février avec le Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue) et l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi), l'Alliance mondiale pour une économie circulaire et une utili...