Loi Notre : le transfert des compétences eau et assainissement progresse doucement

Actu Environnement, le
Par
#Eau
Loi Notre : le transfert des compétences eau et assainissement progresse doucement
Selon les dernières données de l'observatoire des services publics d'eau et d'assainissement, 51,6% des communes avaient transféré leurs compétences eau et assainissement. La progression doit toutefois s'accélérer pour atteindre les 100% en 2020.
Articles qui devraient vous intéresser :

Eau et assainissement : l'Assemblée nationale propose de reporter le transfert des compétences en 2026

Actu Environnement
Eau et assainissement : l'Assemblée nationale propose de reporter le transfert des compétences en 2026
Une proposition de loi a été déposée pour reporter l'entrée en vigueur de certaines dispositions de la loi Notre sur le transfert des compétences eau et assainissement de 2020 à 2026.

Eau et assainissement : l'Assemblée nationale vote le report du transfert de compétences à 2026

Actu Environnement
Eau et assainissement : l'Assemblée nationale vote le report du transfert de compétences à 2026
L'Assemblée nationale a adopté, en première lecture, la proposition de loi assouplissant le transfert des compétences eau et assainissement aux communautés de communes, prévu par la loi Notre. Le texte issu de la discussion en commission des lois...

Eau et assainissement : le transfert des compétences divise toujours le Parlement

Actu Environnement
Eau et assainissement : le transfert des compétences divise toujours le Parlement
Le Sénat et l'Assemblée nationale n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur le transfert des compétences eau et assainissement aux communautés de communes et d'agglomérations. La commission mixte paritaire (CMP) réunie le 17 mai dernier, a essuy...

Loi Notre : le transfert de compétence challenge les intercommunalités

Actu Environnement
Loi Notre : le transfert de compétence challenge les intercommunalités
La loi Notre impose que les intercommunalités gèrent l'eau et assainissement au 1er janvier 2020. L'observatoire de l'Onema estime que pour respecter ce délai, le rythme de transfert de ces compétences par les collectivités devra atteindre 7% par an.