Cigéo : l'Andra propose une phase industrielle pilote avant l'enfouissement des déchets radioactifs

Actu Environnement, le
Par
#Gestion des risques
Cigéo : l'Andra propose une phase industrielle pilote avant l'enfouissement des déchets radioactifs
L'Andra propose de mettre en oeuvre une "phase industrielle pilote" de 5 à 10 ans. L'Agence décale par ailleurs de quelques années le calendrier du projet d'enfouissement des déchets radioactifs français à Bure (Meuse).
Articles qui devraient vous intéresser :

Cigéo : l'Andra lance une nouvelle phase de concertation locale

Actu Environnement
Cigéo : l'Andra lance une nouvelle phase de concertation locale
L'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) a lancé jeudi 15 mars une nouvelle phase de concertation avec le territoire de Bure (Meuse) sur lequel doit être créé le centre de stockage de déchets radioactifs Cigéo. Au c...

Stockage géologique de déchets radioactifs : l'Andra dévoile sa vision de la réversibilité

Actu Environnement
Stockage géologique de déchets radioactifs : l'Andra dévoile sa vision de la réversibilité
La réversibilité de Cigéo ne se limite pas à la récupérabilité des colis, affirme le directeur de l'Andra devant les députés. La phase pilote devra permettre d'actionner les outils de cette réversibilité.

Enfouissement des déchets radioactifs : l'Assemblée vote pour Cigéo

Actu Environnement
Enfouissement des déchets radioactifs : l'Assemblée vote pour Cigéo
La loi visant à donner une existence légale à Cigéo, le centre d'enfouissement des déchets radioactifs, a été définitivement adoptée à l'Assemblée nationale. Le stockage en profondeur pourrait débuter à l'horizon 2030, près de Bure, dans la Meuse.

L'enfouissement des déchets radioactifs à Bure repoussé

France Info
L'enfouissement des déchets radioactifs à Bure repoussé
Confronté à l'opposition d'une partie de la population, le site de stockage de déchets radioactifs de Bure, dans la Meuse, ne devrait pas voir le jour avant de nombreuses années. L'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs a retardé ce mardi la phase du projet pilote à 2025.