Pour un nouveau monde durable et résilient, repensons la ville comme un refuge

La Tribune, le
Pour un nouveau monde durable et résilient, repensons la ville comme un refuge
LE MONDE D'APRES. Le déconfinement qui se profile ne doit surtout pas signifier un retour précipité au monde d’avant. Pour nous relever de cette crise et nous prémunir contre les suivantes, il nous faut au contraire nous projeter dans un monde nouveau, durable et résilient. Pour cela, repensons la Ville comme un refuge et fléchons nos investissements en faveur du développement durable. Par Patrick Nossent, président de Certivéa(*).
Articles qui devraient vous intéresser :

Ville durable : le Gouvernement présente sa nouvelle feuille de route

Actu Environnement
Ville durable : le Gouvernement présente sa nouvelle feuille de route
Ce mercredi 5 février, Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, a présenté un nouveau plan pour construire une ville durable et neutre en carbone en 2050, en accompagnant les territoires.

La résilience peut être un nouveau cadre de priorisation des investissements publics

Actu Environnement
La résilience peut être un nouveau cadre de priorisation des investissements publics
La Mairie de Paris a annoncé la nomination de Sébastien Maire en tant que Haut responsable de la Résilience, avec le soutien de la Fondation Rockefeller qui est à l'origine du réseau 100 Résilient Cities présidé par Michael Berkowitz. Entretien cr...

« Notre avenir vaut bien nos investissements »

Le Monde
« Notre avenir vaut bien nos investissements »
Sans une réallocation massive des capitaux privés, nous ne parviendrons pas à transformer notre économie vers un modèle plus résilient, plus durable, plaident, dans une tribune au « Monde », quatre responsables d’institutions internationales pour le financement du développement.

Le dernier refuge des loups se visite en Bretagne

Le Parisien
Le dernier refuge des loups se visite en Bretagne
Depuis plus de dix ans, le site de Coat-Fur, seul refuge associatif entièrement dédié au loup, accueille des animaux rescapés de trafics ou du monde du spectacle. Il se visite désormais.