Claire, 30 ans : « Il faut se blinder contre la culpabilité »

Terra Eco, le
Par
Claire, 30 ans : « Il faut se blinder contre la culpabilité »
Claire a quitté la région parisienne l'été dernier pour s'installer à Toulouse… et ne pas travailler, pendant un moment. Si tout n'est pas rose, elle en profite pour prendre son temps et s'investir dans l'associatif. Faire une pause, dire stop, s'offrir une parenthèse… Vous en rêvez ? Eux l'ont fait. Et ils témoignent pour « Terra eco ». C'est le sens de cette nouvelle rubrique : « Aujourd'hui, j'arrête ». Terra eco : Qu'avez-vous arrêté exactement ? Claire : D'abord, je voulais arrêter de vivre à Paris. (...) - Aujourd'hui, j'arrête / France, Société, Interview
Articles qui devraient vous intéresser :

Elevage : comment refouler notre culpabilité ?

Natura Sciences
Elevage : comment refouler notre culpabilité ?
La viande constitue l’un des aliments les plus désirés. Elle tient une place centrale dans notre assiette. Mais c’est également l’aliment le plus ambivalent, à cause de la culpabilité liée au « meurtre » de l’animal. Les abattoirs sont relégués en périphérie des villes pour...

Dieselgate : Volkswagen admet sa culpabilité aux États-Unis et passe à la caisse

Le Parisien
Dieselgate : Volkswagen admet sa culpabilité aux États-Unis et passe à la caisse
Volkswagen a admis sa culpabilité dans le scandale des moteurs diesel truqués aux États-Unis et va payer 4,3 milliards de dollars supplémentaires de pénalités pour refermer l'affaire, qui a conduit à de...

«Macron a alimenté le terreau de la colère», selon l’écologiste Claire Nouvian

Le Parisien
«Macron a alimenté le terreau de la colère», selon l’écologiste Claire Nouvian
La militante écologiste Claire Nouvian, auréolée en 2018 du prix Goldman (considéré comme le Nobel de l’écologie) est la cofondatrice du nouveau mouvement Place Publique, avec notamment l’essayiste Raphaël...

BPC à Pointe-Claire : Québec forcé de se charger du nettoyage

Le Devoir
BPC à Pointe-Claire : Québec forcé de se charger du nettoyage
Près de trois après la découverte d’une importante contamination aux BPC à Pointe-Claire, le gouvernement du Québec est forcé de lancer un appel d’offres en vue de la décontamination du terrain touché.