« Le Crédit agricole d'Aquitaine va devenir producteur d'énergies renouvelables »

La Tribune, le
« Le Crédit agricole d'Aquitaine va devenir producteur d'énergies renouvelables »
INTERVIEW. Avec le fonds Caap Energies, doté de 90 millions d'euros d'ici 2028, et un nouveau métier de producteur d'électricité verte, le Crédit agricole d'Aquitaine opère un pivot significatif vers les énergies renouvelables. « Il n'est plus possible aujourd'hui d'abandonner un projet d'énergie renouvelable », martèle ainsi Laurent Charbonnier. Le nouveau directeur de l'énergie et des transitions de la banque verte en Gironde, Landes et Lot-et-Garonne détaille à La Tribune son ambitieuse feuille de route mêlant banque, panneaux solaires et agrivoltaïsme dans un vignoble bordelais miné par la crise.
Articles qui devraient vous intéresser :

Il est possible d'être un producteur d'énergies non renouvelables de manière progressiste et soutenable

Actu Environnement
Il est possible d'être un producteur d'énergies non renouvelables de manière progressiste et soutenable
La politique de l'Alberta connaît un virage sans précédent. Cette province canadienne, premier producteur mondial de sables bitumineux, vient d'adopter un plan de taxe carbone, d'énergies renouvelables et de sortie progressive du charbon, mais n'e...

Climat : deux banques françaises vont arrêter de financer de nouvelles centrales à charbon

Le Monde
Climat : deux banques françaises vont arrêter de financer de nouvelles centrales à charbon
Un an après la COP21, la Société générale et le Crédit agricole s’engagent aussi à financer des énergies renouvelables. Les ONG dénoncent, elles, un « double jeu ».

Michel Crémieux nommé directeur du développement de Voltalia

Actu Environnement
Michel Crémieux nommé directeur du développement de Voltalia
Michel Crémieux quitte Enel pour devenir directeur du développement de Voltalia, producteur d'électricité à base d'énergies renouvelables.

"Les perspectives restent très bonnes pour les énergies renouvelables"

La Tribune
'Les perspectives restent très bonnes pour les énergies renouvelables'
LE MONDE D'APRÈS. Pour Xavier Barbaro, PDG du producteur d'énergies renouvelables Neoen, la crise du coronavirus va pousser les pays à produire de l'énergie de manière décentralisée et sans dépendre des importations.