Pour l’EPR de Flamanville, un redémarrage fin 2022 toujours conditionné à des réparations

Le Monde, le
Pour l’EPR de Flamanville, un redémarrage fin 2022 toujours conditionné à des réparations
L’affaire des soudures défectueuses avait conduit EDF à annoncer en 2019 un nouveau retard d’au moins trois ans pour l’EPR. Si les réparations suivent le calendrier prévu, la mise en service interviendrait fin 2022.
Articles qui devraient vous intéresser :

Nucléaire : l'ASN autorise le redémarrage de la centrale du Tricastin

Actu Environnement
Nucléaire : l'ASN autorise le redémarrage de la centrale du Tricastin
"L'état de la digue du canal de Donzère-Mondragon, après les investigations et les réparations menées par EDF, permet le redémarrage des réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme)", annonce l'Autorité de sûreté nucléaire, ce mardi 5 d...

Ségolène Royal conditionne la fermeture de Fessenheim à l’ouverture de Flamanville

Le Monde
Ségolène Royal conditionne la fermeture de Fessenheim à l’ouverture de Flamanville
François Hollande avait promis avant la fin de son mandat la fermeture de la plus vieille centrale française. Le chantier de l’EPR de Flamanville ne sera pourtant pas achevé avant 2017.

L’ASN autorise le redémarrage de 8 réacteurs nucléaires

Le Monde
L’ASN autorise le redémarrage de 8 réacteurs nucléaires
Douze centrales avaient été mises à l’arrêt après la découverte, au printemps 2015, d’un défaut dans la cuve du futur EPR de Flamanville.

Royal conditionne toujours la fermeture de Fessenheim à l’ouverture de l’EPR de Flamanville

Le Monde
Royal conditionne toujours la fermeture de Fessenheim à l’ouverture de l’EPR de Flamanville
La ministre de l’écologie a convenu mardi que le report à fin de 2018 de la mise en service de l’EPR reportera d’autant la fermeture de la doyenne des centrales françaises.