La DGCCRF identifie des OGM non autorisés dans des produits alimentaires

Actu Environnement, le
Par
#Hygiene / Securite / Sante
La DGCCRF identifie des OGM non autorisés dans des produits alimentaires
Trois produits non conformes à la réglementation sur les OGM ont été identifiés par la DGCCRF dans le cadre d'une enquête dont les résultats ont été rendus publics le 19 novembre. Deux non-conformités portaient sur la présence d'OGM non autorisés dans des produits destinés à l'alimentation humaine ...
Articles qui devraient vous intéresser :

La DGCCRF a identifié 145 produits chimiques non conformes

Actu Environnement
La DGCCRF a identifié 145 produits chimiques non conformes
Sur les 4.200 références de produits chimiques examinés en 2016 dans quelque 1.200 établissements, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a déclaré 145 produits non conformes, révèle ...

Nanomatériaux : l'Anses identifie leur présence dans plusieurs centaines de produits alimentaires

Actu Environnement
Nanomatériaux : l'Anses identifie leur présence dans plusieurs centaines de produits alimentaires
La présence de nanoparticules dans l'alimentation est-elle sous contrôle ? Avec plus de deux ans de retard, l'Anses dresse un état des lieux, estimant qu'au moins 900 produits alimentaires sont concernés. L'évaluation sanitaire reste balbutiante.

Gare aux compléments alimentaires contre les douleurs articulaires

Le Figaro
Gare aux compléments alimentaires contre les douleurs articulaires
Deux substances sont dans le viseur des autorités sanitaires, qui ont identifié des risques liés à ces produits peu contrôlés.

Phytosanitaires : une circulaire précise l'interdiction d'exporter des produits non autorisés en Europe

Actu Environnement
Phytosanitaires : une circulaire précise l'interdiction d'exporter des produits non autorisés en Europe
A partir de 2022, il sera interdit en France de produire, exporter et transporter des produits phytosanitaires non autorisés. Une circulaire organise l'application de cette mesure. Mais sa rédaction laisse des portes ouvertes.