Deux médecins punis pour une tribune dans « Le Figaro »

Le Figaro, le
Par
#Santé publique
Deux médecins punis pour une tribune dans « Le Figaro »
À Reims, le conseil régional de l’ordre des médecins a donné suite à la plainte du syndicat national des homéopathes.
Articles qui devraient vous intéresser :

Nouvelle plainte contre les auteurs de la tribune sur les médecines alternatives, publiée dans «Le Figaro»

Le Figaro
Nouvelle plainte contre les auteurs de la tribune sur les médecines alternatives, publiée dans «Le Figaro»
Le Syndicat national des médecins homéopathes veut lancer une procédure devant l’Ordre des médecins pour «non-confraternité».

Les médecins opposés aux «médecines alternatives» visés par des plaintes du syndicat des homéopathes

Le Figaro
Les médecins opposés aux «médecines alternatives» visés par des plaintes du syndicat des homéopathes
Les 124 médecins signataires d’une tribune publiée le 18 mars dans Le Figaro font l’objet d’une plainte pour «non-confraternité» après avoir dénoncé le recours à l’homéopathie par certains de leurs pairs.

Attaqués devant l’ordre des médecins, les « 124 » s’associent

Le Figaro
Attaqués devant l’ordre des médecins, les « 124 » s’associent
Cette tribune contre les pseudomédecines, publiée dans le Figaro a déclenché la colère des homéopathes.

L’Ordre des médecins prend position contre l’homéopathie

Le Figaro
L’Ordre des médecins prend position contre l’homéopathie
Pour la première fois depuis la publication de la tribune contre les médecines alternatives en mars dans Le Figaro, le Conseil national de l’Ordre des médecins a pris position contre l’homéopathie, sans lui fermer la porte.