Pripiat: la ville brisée, 30 ans après Tchernobyl

Natura Sciences, le
Par
#Environnement #catastrophe écologique #déchets nucléaires #énergie nucléaire #nucléaire
Pripiat: la ville brisée, 30 ans après Tchernobyl
- La ville ukrainienne de Pripiat était aux avant-postes du plus gros accident nucléaire de l'histoire de l'humanité le 26 avril 1986, dans la centrale nucléaire de Tchernobyl. Les hommes n'ont jamais réussi à y faire face. Cet article Pripiat: la ville brisée, 30 ans après Tchernobyl est apparu en premier sur Natura Sciences.
Articles qui devraient vous intéresser :

Tchernobyl : un drone visite la ville meurtrie de Pripyat

Futura Sciences
Tchernobyl : un drone visite la ville meurtrie de Pripyat
Une nuit d'avril 1986, le réacteur n°4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl explose. Dans les heures qui suivent, Pripyat la ville voisine, est entièrement évacuée. Découvrez en vidéo les vestiges de cette ville, inhabitée depuis près de 30 ans, alors qu'elle fut un modèle de...

À Tchernobyl, le sarcophage géant est presque en place (MAJ)

Futura Sciences
no preview
Le sarcophage géant construit à 300 mètres du réacteur 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl est en cours d’acheminent. Ce gigantesque hangar d’acier de 36.000 tonnes, la plus grande structure mobile jamais construite, est censé garantir un confinement des matériaux contaminés pour...

Survol étonnant de la région de Tchernobyl abandonnée par les Hommes mais reconquise par la nature

Notre Planète
Survol étonnant de la région de Tchernobyl abandonnée par les Hommes mais reconquise par la nature
28 ans après le terrible accident nucléaire de Tchernobyl (Ukraine), la région est toujours désertée par les Hommes : la nature a repris ses droits comme en témoigne cette étonnante vidéo filmée par Danny Cooke, un journaliste de CBS News dans la ville de Pripyat.

Le sarcophage de Tchernobyl inauguré aujourd'hui

Futura Sciences
no preview
En Ukraine, le dôme de confinement du réacteur n° 4 est enfin inauguré. Cette construction en béton de plus de cent mètres de hauteur, venant coiffer le premier sarcophage, très dégradé, est censée isoler les ruines radioactives de la centrale nucléaire de Tchernobyl pour un siècle.