Signature de la Convention de Minamata sur l'interdiction progressive du mercure

Notre Planète, le
Signature de la Convention de Minamata sur l'interdiction progressive du mercure
139 pays viennent d'adopter au Japon une convention sur l'usage et les émissions de mercure, baptisée « Convention Minamata » en mémoire de cette ville japonaise où des milliers de personnes ont été empoisonnées par des rejets de mercure, un élément trace métallique hautement toxique. C'est la première fois depuis plus de dix ans qu'un tel accord multilatéral en matière d'environnement est signé[1].
Articles qui devraient vous intéresser :

Océans : le mercure grimpe

Le Devoir
Océans : le mercure grimpe
En janvier 2013, à Genève, 130 pays ont signé une convention visant...

130 pays à New York le 22 avril pour signer l’Accord de Paris

La Tribune
130 pays à New York le 22 avril pour signer l’Accord de Paris
La cérémonie de signature organisée par l'ONU le 22 avril promet d'attirer de nombreux chefs d'Etats et de gouvernement, entretenant ainsi la dynamique née lors de la COP21. Cette signature à forte charge symbolique ouvre une période d'un an pendant laquelle les 195 « parties à la...

L'interdiction des sacs plastique, une aubaine pour les industriels français ?

Actu Environnement
L'interdiction des sacs plastique, une aubaine pour les industriels français ?
Le décret précisant l'interdiction progressive des sacs plastique non réutilisables a été publié aujourd'hui. Les industriels proposant des alternatives biosourcées et compostables se félicitent de l'émergence d'un nouveau marché.

Quand la banquise craquelle, l'Arctique se pollue au mercure

Futura Sciences
Quand la banquise craquelle, l'Arctique se pollue au mercure
Dans le monde entier, de plus en plus de mercure est émis dans l’atmosphère, mais c’est en Arctique que le risque de dépôt est le plus élevé. Lors d’une campagne de mesures de la Nasa, une équipe a découvert que lorsque la banquise se craquelle, le mercure atmosphérique est pompé...