Le saumon transgénique obtient l'autorisation d'être commercialisé

Bio à la Une, le
Par
Le saumon transgénique obtient l'autorisation d'être commercialisé
Le saumon transgénique obtient l'autorisation d'être commercialisé Les États-Unis viennent d’autoriser la consommation du saumon génétiquement modifié. C’est le premier animal transgénique à recevoir l’autorisation des autorités sanitaires américaines. Les contestations des associations de consommateurs n’y auront rien fait. Après vingt ans de démarches, les États-Unis ont approuvé hier, jeudi 19 novembre, le saumon AquAdvantage, un poisson génétiquement modifié, rapporte l'AFP. C’est la première fois qu’un animal issu de la transgénèse est autorisé à la consommation humaine. Face aux inquiétudes des groupements de consommateurs craignant qu’il ne présente un risque pour la santé et l’environnement, l’Agence fédérale des...
Articles qui devraient vous intéresser :

Du saumon transgénique commercialisé pour la première fois au Canada

Le Parisien
Du saumon transgénique commercialisé pour la première fois au Canada
C'est une première planétaire qui n'est pas sans susciter de l'inquiétude. Les supermarchés du Canada ont été les premiers au monde à commercialiser de la nourriture animale génétiquement modifiée, en...

Un saumon transgénique au menu des Américains

Terra Eco
Un saumon transgénique au menu des Américains
Ne lui cherchez pas de petit nom latin comme toutes les bêtes un jour nommées par un naturaliste, appelez-le seulement AquAdvantage. Malgré son nom de dentifrice, c'est un saumon. Il est plutôt élégant, avec sa robe argentée tachetée de bleu. Mais sa petite fantaisie ne se voit pas au...

Un saumon transgénique bientôt dans les assiettes des Américains

Le Devoir
Un saumon transgénique bientôt dans les assiettes des Américains
Les autorités sanitaires américaines ont autorisé jeudi un saumon génétiquement modifié à la...

Peut-on manger du saumon de Norvège ?

France Info
Peut-on manger du saumon de Norvège ?
La consommation de saumon a baissé de 25% depuis le mois de novembre, en raison notamment de la découverte de produits polluants dans la chair du saumon d'élevage.