A Tchernobyl, les arbres morts ne se décomposent plus

Terra Eco, le
Par
Le temps est suspendu pour les arbres de Tchernobyl. L'an dernier, on apprenait que les pins situés à proximité du site sinistré poussaient au ralenti depuis l'accident nucléaire de 1986. Aujourd'hui, on découvre qu'arrivés en fin de vie, les mêmes arbres pourrissent moins vite. « Alors qu'un arbre tombé dans mon jardin se serait changé en poussière en dix ans, ceux de Tchernobyl sont encore en bonne forme après des années », constate Tim Mousseau, professeur de biologie à l'université de Caroline du Sud, (...) - Les Brèves
Articles qui devraient vous intéresser :

À Tchernobyl, le sarcophage géant est presque en place (MAJ)

Futura Sciences
no preview
Le sarcophage géant construit à 300 mètres du réacteur 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl est en cours d’acheminent. Ce gigantesque hangar d’acier de 36.000 tonnes, la plus grande structure mobile jamais construite, est censé garantir un confinement des matériaux contaminés pour...

Des créateurs veulent «transformer» les morts... en arbres !

Le Parisien
Des créateurs veulent «transformer» les morts... en arbres !
Deux designers italiens développent actuellement un projet fou : utiliser les dépouilles des défunts pour faire pousser des arbres et créer ainsi des cimetières écologiques. Un concept en jachère...

Le sarcophage de Tchernobyl inauguré aujourd'hui

Futura Sciences
no preview
En Ukraine, le dôme de confinement du réacteur n° 4 est enfin inauguré. Cette construction en béton de plus de cent mètres de hauteur, venant coiffer le premier sarcophage, très dégradé, est censée isoler les ruines radioactives de la centrale nucléaire de Tchernobyl pour un siècle.

EN IMAGES. Orages : des arbres arrachés par les vents

Le Parisien
EN IMAGES. Orages : des arbres arrachés par les vents
Des vents soufflant jusqu'à 120 km/h et des orages ont fait trois morts mercredi en Midi-Pyrénées, en Auvergne et en Aquitaine. Les chutes d'arbres ont entraîné dans ces trois régions des coupures...