Cancer d'un travailleur du nucléaire : une filiale d'Areva n'est pas reconnue responsable

Actu Environnement, le
Par
#Juridique
Cancer d'un travailleur du nucléaire : une filiale d'Areva n'est pas reconnue responsable
Selon le Réseau Sortir du nucléaire, la cour d'appel de Montpellier a infirmé le 5 novembre le jugement du tribunal de grande instance de Narbonne qui reconnaissait en juin 2012 la responsabilité de l'entreprise Comurhex, filiale d'Areva, dans la leucémie myéloïde chronique développée par Michel Lec...
Articles qui devraient vous intéresser :

Mine d'uranium au Niger : Areva gagne en appel contre la famille d'un ex-salarié décédé d'un cancer

Actu Environnement
Mine d'uranium au Niger : Areva gagne en appel contre la famille d'un ex-salarié décédé d'un cancer
Le géant du nucléaire Areva a gagné en appel contre la famille d'un ancien salarié d'une de ses mines d'uranium au Niger, mort d'un cancer du poumon, qui l'avait fait condamner l'an dernier pour faute inexcusable, rapporte l'AFP. La Cour d'appel de Paris a estimé qu'Areva, titulaire de la...

Philippe Varin ne veut pas brader Areva à EDF

Challenges
Philippe Varin ne veut pas brader Areva à EDF
Le président d'Areva a appelé EDF à relever son offre sur sa filiale réacteurs devant  la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale. 

Anomalies sur l’EPR de Flamanville : EDF et AREVA passent en force

Greenpeace
Anomalies sur l’EPR de Flamanville : EDF et AREVA passent en force
L’histoire de la cuve de l’EPR est emblématique de la façon dont le lobby nucléaire dissimule, organise le mensonge, et intimide ceux qui se mettent en travers de son chemin. Aujourd’hui, le Haut comité pour la transparence et l’information sur la sécurité nucléaire (HCTISN) publie...

Avenir de la filière nucléaire : un rapport parlementaire prône la "refondation" d'Areva

Actu Environnement
Avenir de la filière nucléaire : un rapport parlementaire prône la 'refondation' d'Areva
Les députés estiment encore possible de faire redémarrer la filière nucléaire et répondre aux besoins de refinancement à court terme d'Areva, malgré le retard croissant pris par l'industrie française par rapport à ses principaux concurrents.