En 2018, Greenpeace mobilisée de l’Arctique à l’Antarctique

Greenpeace, le
Par
En 2018, Greenpeace mobilisée de l’Arctique à l’Antarctique
L’année 2017 s’achève sur deux bonnes nouvelles pour les pôles : entrée en vigueur de la plus grande réserve marine du monde au pôle Sud, et moratoire sur la pêche commerciale au pôle Nord. Cependant, toutes les menaces qui pèsent sur ces espaces encore préservés sont loin d’être écartées. C’est pourquoi, en 2018, Greenpeace sera mobilisée de l’Arctique à l’Antarctique, sur terre comme en mer... Attention, spoiler ! Cet article En 2018, Greenpeace mobilisée de l’Arctique à l’Antarctique est apparu en premier sur Greenpeace France.
Articles qui devraient vous intéresser :

Océan Antarctique : journal de bord

Greenpeace
Océan Antarctique : journal de bord
Avec son bateau l’Arctic Sunrise, Greenpeace conduit en ce moment une expédition dans l’océan Antarctique, au pôle Sud. Son travail : mener des recherches scientifiques, sensibiliser l’opinion publique sur la beauté de cet écosystème et dénoncer les dangers qui le menacent. Son...

Nouvel échec des négociations sur la protection de l'Antarctique

France Info
Nouvel échec des négociations sur la protection de l'Antarctique
Réunis à Hobart sur l'île de Tasmanie, les membres de la Convention sur la conservation de la faune et de la flore marines de l'Antarctique se sont à nouveau séparés sur un échec. La Chine et la Russie bloquent la création de sanctuaires marins.

Stop aux forages pétroliers en Arctique !

Greenpeace
Stop aux forages pétroliers en Arctique !
Greenpeace travaille depuis des années à protéger l’Arctique de l’avidité des multinationales pétrolières qui aggravent le changement climatique. Pétitions, actions en mer, soutien aux communautés inuits, les terrains de mobilisation sont nombreux et s’élargissent aujourd’hui au...

Expédition : cap sur l’océan Antarctique

Greenpeace
Expédition : cap sur l’océan Antarctique
En ce moment même, l’Arctic Sunrise, le brise-glace de la flotte arc-en-ciel de Greenpeace, met le cap sur l’extrême sud de notre globe. Au cours des trois prochains mois, son équipage travaillera coude-à-coude avec des scientifiques, des photographes et des journalistes du monde entier...