« Même au jardin, l'effet d'un pesticide va toujours plus loin que prévu »

Terra Eco, le
Par
« Même au jardin, l'effet d'un pesticide va toujours plus loin que prévu »
Le jardinage amateur n'est pas sans effet sur les insectes. Encore fallait-il le prouver. Des scientifiques viennent de le faire en publiant une étude sur les papillons et les bourdons. Explications avec l'un des coauteurs. Benoît Fontaine est responsable des observatoires naturalistes Vigie Nature au Muséum national d'histoire naturelle et coauteur de l'étude. Terra eco : Que vous ont appris les données des sciences participatives sur les pratiques de jardinage ? Benoît Fontaine : Nous avons (...) - Jardin / France, Société
Articles qui devraient vous intéresser :

Mais en fait, c’est quoi un pesticide chimique de synthèse ?

Natura Sciences
Mais en fait, c’est quoi un pesticide chimique de synthèse ?
- Les pesticides chimiques font peur. Les Français se tournent vers l'agriculture biologique pour éviter les "pesticides chimiques de synthèse". Mais en fait, qu'est-ce que c'est un pesticide chimique de synthèse ? Un pesticide résulte globalement de l’association de deux types de...

Les Européens ont moins pollué que prévu !

Terra Eco
no preview
Bonne nouvelle. Depuis vingt ans, les Européens ont moins pollué que prévu. Une étude publiée ce mardi par l'Agence européenne pour l'environnement (AEE) montre que les émissions de gaz à effet de serre de l'Union européenne ont baissé légèrement plus que prévu depuis vingt ans. De...

L’effet cocktail livre ses premiers mécanismes in vitro

Natura Sciences
L’effet cocktail livre ses premiers mécanismes in vitro
- L' « effet cocktail » inquiète les scientifiques et les organisations non gouvernementales (ONG). Cet effet suspecté sur des molécules peu ou pas toxiques prises isolément les rend nocives une fois associées. Pour la première fois, des chercheurs français ont démontré cet effet...

Non-lieu au pénal pour le pesticide Gaucho

Liberation
Non-lieu au pénal pour le pesticide Gaucho
Les apiculteurs, qui accusent le groupe Bayer de tromperie sur l'impact de ce pesticide sur les abeilles, ont fait appel de cette décision.