L’Europe reconnaît le danger d’un perturbateur endocrinien, le bisphénol A. Une première

Le Nouvel Observateur, le
Par
#Planète
L’Europe reconnaît le danger d’un perturbateur endocrinien, le bisphénol A. Une première
Le bisphénol A est qualifié de "substance très préoccupante" par une agence européenne. C’est la première fois qu’un  produit est reconnu comme dangereux pour le système hormonal humain.
Articles qui devraient vous intéresser :

Le bisphénol A banni de France

Le Figaro
Le bisphénol A banni de France
Le perturbateur endocrinien est désormais interdit dans tous les contenants alimentaires. Une décision très politique.

Nouveaux soupçons sur le bisphénol A

Le Monde
Nouveaux soupçons sur le bisphénol A
Une étude montre une affinité du plastifiant, perturbateur endocrinien reconnu, avec un récepteur qui pourrait expliquer d'autres effets observés chez l’homme.

Nouveaux soupçons sur le bisphénol A

Le Point
Nouveaux soupçons sur le bisphénol A
L'étau se resserre autour du perturbateur endocrinien qui, selon une étude française, serait capable de tromper plus d'un type de récepteur hormonal. Explications.

Faire ses courses sans bisphénol A : on a tenté l'expérience

Terra Eco
Faire ses courses sans bisphénol A : on a tenté l'expérience
Depuis le 1er janvier, ce perturbateur endocrinien présumé est en théorie banni de tous nos contenants alimentaires. Sauf qu'en pratique c'est pour l'instant impossible. Comment faire dans les rayons ? On vous guide. Du moins, on essaye ! Applaudissements, tintamarre, ola générale. Après les...