L’Europe reconnaît le danger d’un perturbateur endocrinien, le bisphénol A. Une première

Le Nouvel Observateur, le
Par
#Planète
L’Europe reconnaît le danger d’un perturbateur endocrinien, le bisphénol A. Une première
Le bisphénol A est qualifié de "substance très préoccupante" par une agence européenne. C’est la première fois qu’un  produit est reconnu comme dangereux pour le système hormonal humain.
Articles qui devraient vous intéresser :

Le bisphénol A banni de France

Le Figaro
Le bisphénol A banni de France
Le perturbateur endocrinien est désormais interdit dans tous les contenants alimentaires. Une décision très politique.

Le bisphénol A pourrait altérer la mise en place des cellules reproductrices chez le fœtus masculin

Le Monde
Le bisphénol A pourrait altérer la mise en place des cellules reproductrices chez le fœtus masculin
Des chercheurs français mettent en évidence un nouvel effet du perturbateur endocrinien.

Nouveaux soupçons sur le bisphénol A

Le Point
Nouveaux soupçons sur le bisphénol A
L'étau se resserre autour du perturbateur endocrinien qui, selon une étude française, serait capable de tromper plus d'un type de récepteur hormonal. Explications.

Nouveaux soupçons sur le bisphénol A

Le Monde
Nouveaux soupçons sur le bisphénol A
Une étude montre une affinité du plastifiant, perturbateur endocrinien reconnu, avec un récepteur qui pourrait expliquer d'autres effets observés chez l’homme.