Un livre à boire ? La trouvaille de chercheurs pour obtenir de l’eau purifiée

Rue89, le
Par
#eau #technologie #livres #Sciences #Afrique
Un livre à boire ? C’est l’idée simple d’un labo de recherche de l’université Carnegie Mellon Pittsburg, aux Etats-Unis, qui a produit un livre dont les pages, outre des explications sur la manière de traiter l’eau et des conseils d’hygiène, permet aussi de purifier à 99,99% une eau contenant des millions de bactéries. Chaque page du livre, imprégnée de particules permettant de purifier l’eau, fournit 100 litres d’eau pure ; un livre entier garantit de l’eau pure à une personne pendant quatre ans, indique la BBC. Le « livre à boire » a, de surcroit, un coût de revient très bas, et...
Articles qui devraient vous intéresser :

EN VIDEO. «Drinkable Book», le livre à boire qui donne accès à l'eau potable

Le Parisien
EN VIDEO. «Drinkable Book», le livre à boire qui donne accès à l'eau potable
Si les livres se révèlent des objets précieux, celui-ci l'est tout particulièrement. Appelé «The Drinkable Book» ou livre à boire, l'invention de Brian Gartside pourrait sauver des millions de...

Savez-vous "décuire" un oeuf et à quoi bon ?

Le Point
Savez-vous 'décuire' un oeuf et à quoi bon ?
VIDÉO. Des chercheurs ont mis au point une technique pour rendre aux protéines de l'oeuf dur leur état d'avant-cuisson. Une trouvaille bien utile !

Eponger les marées noires avec du coton ? Ca pompe énormément !

Terra Eco
Eponger les marées noires avec du coton ? Ca pompe énormément !
C'est la dernière trouvaille de chercheurs américains. Une recette miracle ? Pas vraiment quand on sait que le coton est quand même sacrément gourmand en eau. Comment réparer à moindre coût les dégâts d'une marée noire ? Après l'explosion en avril 2010 de la plateforme Deep Water Horizon...

Les pionniers du green (6/8): Sorek, là où la mer est à boire

La Tribune
Les pionniers du green (6/8): Sorek, là où la mer est à boire
En Israël, la plus grande usine du monde de dessalement d'eau de mer permet de donner à boire à 1,5 million de personnes. Un projet stratégique face à l'accroissement de la population.