Pékin suffoque, encore une fois

Le Devoir, le
Par
#Actualités sur l'environnement
Pékin suffoque, encore une fois
Des millions de Chinois suffoquent, encore une fois. Une « alerte jaune » au smog a été décrétée jeudi à Pékin, alors que la pollution de l’air de la capitale atteignait 27 fois le niveau fixé par l’Organisation mondiale de la santé pour un air de mauvaise qualité. Cet « airpocalypse » commence même à nuire au tourisme.
Articles qui devraient vous intéresser :

Chine : record de pollution à Pékin

Le Parisien
Chine : record de pollution à Pékin
Hasard du calendrier, alors que débute la COP21, Pékin suffoque ce lundi sous un épais brouillard polluant d'une densité record cette année. Avec des températures hivernales en-dessous ou autour de zéro,...

Que contient vraiment le nuage de pollution à Pékin ?

Le Monde
Que contient vraiment le nuage de pollution à Pékin ?
L'Airpocalypse se poursuit en Chine : depuis une semaine, le nord du pays suffoque de nouveau sous une épaisse pollution atmosphérique. Mais que contient ce « smog » ?

Pollution à Pékin : écoles fermées, circulation alternée pour les particuliers

Le Parisien
Pollution à Pékin : écoles fermées, circulation alternée pour les particuliers
«Est-ce que cette ville est encore habitable ?», se désole un internaute pékinois. La capitale chinoise suffoque à nouveau sous un épais brouillard toxique ce samedi. Une seconde «alerte rouge», de niveau...

Pékin suffoque sous un épais brouillard de pollution

Le Monde
Pékin suffoque sous un épais brouillard de pollution
Alors que s’ouvre la COP21, à Paris, la capitale du plus gros pays pollueur de la planète est plongée dans un épais brouillard de pollution.