«La maladie est encore mal perçue au travail»

Le Figaro, le
Par
#Santé
«La maladie est encore mal perçue au travail»
INTERVIEW La ministre Dominique Bertinotti a tenu secret son cancer du sein pendant 8 mois, tout en assurant ses fonctions au gouvernement. Monique Sévellec, psychosociologue à l'Institut Curie et responsable de la maison des patients à Saint-Cloud (Hauts de Seine), analyse les difficultés rencontrées par les malades au niveau professionnel.
Articles qui devraient vous intéresser :

Prévenir l'arthrose, c'est possible (parfois)

Le Figaro
Prévenir l'arthrose, c'est possible (parfois)
Perçue comme une maladie sans gravité, c'est pourtant un réel handicap. En l'absence de traitement, l'accent doit être mis sur la prévention.

« Ne pas discréditer notre travail »

L'avenir
« Ne pas discréditer notre   travail »
La LUSS (ligue des usagers de soins de santé) regroupe plus de 90 associations de patients francophones, la plupart constituées autour d’une maladie chronique.

Noémi veut qu’on parle de sa maladie

L'avenir
Noémi veut qu’on parle de sa maladie
Noémi, 13 ans, souffre de la maladie des lèvres bleues. Cette maladie grave transforme une balade sur la plage en mission presque impossible.

La maladie de Charcot, une maladie imprévisible

Le Figaro
La maladie de Charcot, une maladie imprévisible
Le tennisman Jérôme Golmard souffre d'une maladie de Charcot, affection neurodégénérative encore bien mystérieuse en dépit d'une intense recherche.