A Sivens, un seul coupable : un gendarme impliqué dans « l’affaire de la caravane »

Le Monde, le
A Sivens, un seul coupable : un gendarme impliqué dans « l’affaire de la caravane »
L’enquête administrative diligentée après la mort de Rémi Fraisse sur le site du barrage contesté a écarté toute faute professionnelle des militaires. Sauf pour l'un d’entre eux.
Articles qui devraient vous intéresser :

Sivens : le gendarme à l’origine du tir de grenade placé sous le statut de témoin assisté

Le Monde
Sivens : le gendarme à l’origine du tir de grenade placé sous le statut de témoin assisté
L’information judiciaire a été requalifiée en « homicide involontaire ». Rémi Fraisse est mort le 26 octobre 2014 sur le site du barrage de Sivens.

Mort de Rémi Fraisse : le gendarme qui a lancé la grenade en garde à vue

Le Monde
Mort de Rémi Fraisse : le gendarme qui a lancé la grenade en garde à vue
Le manifestant écologiste avait été tué dans la nuit du 25 au 26 octobre lors de heurts avec les forces de l'ordre sur le site du barrage de Sivens.

Sivens : la stèle en hommage à Rémi Fraisse a disparu

Le Monde
Sivens : la stèle en hommage à Rémi Fraisse a disparu
La sculpture de 1,8 tonne avait été déposée par un groupe anonyme près du barrage controversé où le jeune homme avait été tué par un gendarme il y a un an.

Sivens : vers un non-lieu après la mort de Rémi Fraisse

Le Monde
Sivens : vers un non-lieu après la mort de Rémi Fraisse
L’enquête sur la mort du militant tué par une grenade lancée par un gendarme s’achève sans aucune mise en examen. La famille porte plainte mercredi contre l’ex-préfet du Tarn.