Viticulture : 30.000€ d’amende pour avoir refuser d’utiliser un insecticide

Bio à la Une, le
Par
Viticulture : 30.000€ d’amende pour avoir refuser d’utiliser un insecticide
Viticulture : 30.000€ d’amende pour avoir refuser d’utiliser des pesticides Un viticulteur bourguignon encourt une lourde amende et plusieurs mois de prison après avoir boycotté un pesticide rendu obligatoire. Poursuivi pour avoir refusé d'utiliser un produit chimique Emmuel Giboulot est un viticulteur de Bourgogne qui exploite dix hectares de vigne en biodynamie sur la Côte de Beaune et la Haute-Côte de Nuits. Cet homme de 51 ans a été convoqué devant la justice pour avoir refusé de traiter ses cépages de chardonnay et de pinot noir avec des pesticides. Considéré comme un délit par le code rural, il risque une condamnation de 30.000 euros et six mois d’emprisonnement pour non-respect d’un arrêté concernant la lutte contre les maladies animales...
Articles qui devraient vous intéresser :

Le viticulteur bio condamné à 500 euros d'amende

Terra Eco
no preview
Emmanuel Giboulot, le viticulteur bio poursuivi pour avoir refusé de traiter ses vignes avec des pesticides l'été dernier, a été reconnu coupable ce lundi par le tribunal correctionnel de Dijon (Côtes-d'Or). Il est condamné à verser une amende de 1 000 euros dont 500 euros avec sursis, nous...

Un viticulteur refuse de traiter aux pesticides : il encourt 30 000 euros d'amende et 6 mois de prison...

Notre Planète
Un viticulteur refuse de traiter aux pesticides : il encourt 30 000 euros d'amende et 6 mois de prison...
Aujourd'hui, un viticulteur encourt 30 000 euros d'amende et 6 mois d'emprisonnement pour avoir refuser de traiter, à titre préventif, sa propre production avec des pesticides . Retour sur une affaire étonnante qui révèle l'incompatibilité et l'incompréhension entre deux modes de production...

Côte-d'Or : un viticulteur bio jugé pour avoir refusé d'utiliser un insecticide

Le Parisien
Côte-d'Or : un viticulteur bio jugé pour avoir refusé d'utiliser un insecticide
Emmanuel Giboulot, viticulteur bio à Beaune (Côte-d'Or), est jugé ce lundi après-midi au tribunal correctionnel de Dijon pour avoir refusé d'épandre un insecticide contre la cicadelle sur ses...

Le viticulteur bio condamné pour avoir refusé de traiter ses vignes

Le Nouvel Observateur
Le viticulteur bio condamné pour avoir refusé de traiter ses vignes
Emmanuel Giboulot devra s'acquitter de 500 euros d'amende après avoir refuser de traiter ses ceps contre une maladie mortelle de la vigne.