Ebola: l'OMS reconnait avoir réagi tardivement

L'express, le
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu dimanche avoir été lente à réagir concernant l'épidémie d'Ebola, et que cela devrait lui servir de leçon pour l'avenir.
Articles qui devraient vous intéresser :

Ebola : les doses du sérum expérimental envoyées au Liberia

Le Figaro
Ebola : les doses du sérum expérimental envoyées au Liberia
Ce traitement dit «ZMapp» a été développé dans un laboratoire privé aux États-Unis mais n'a pas été homologué. Il a été administré à deux patients américains qui ont réagi de façon positive.

Québec reconnaît qu’une communauté peut refuser un projet

Le Devoir
Québec reconnaît qu’une communauté peut refuser un projet
Le gouvernement Couillard reconnaît que les consultations en vue du démarrage d'un projet...

Dépister plus tôt et plus rapidement

L'avenir
Dépister plus tôt et plus rapidement
41% des cas de VIH sont dépistés tardivement. Des tests à résultat rapide ont été expérimentés auprès de groupes à risque et par des médecins traitants.

Everything you need to know about the Ebola virus

Le Monde
no preview
Western Africa has been battling for nine months the most serious Ebola outbreak in the history of the disease. What is Ebola and why did it spread so much in 2014?