Ebola : l'OMS autorise des thérapies risquées à base de sang

Le Figaro, le
Par
#Santé
Ebola : l'OMS autorise des thérapies risquées à base de sang
Après avoir réuni 200 experts pendant deux jours, l'OMS a décidé d'autoriser «dès maintenant» les thérapies à base de sang et de sérums dans les pays contaminés. Focus sur les «sérums de convalescence»…
Articles qui devraient vous intéresser :

L'épidémie d'Ebola a fait plus de 2 000 morts en Afrique de l'Ouest

Le Monde
L'épidémie d'Ebola a fait plus de 2 000 morts en Afrique de l'Ouest
Ce nouveau bilan de l'OMS marque une forte accélération de la mortalité. L'organisation a décidé d'autoriser les thérapies à base de sang, controversées, dans les pays affectés.

La transfusion de sang : un remède contre Ebola ?

L'avenir
La transfusion de sang : un remède contre Ebola ?
Face à l’urgence de la situation en Afrique et à l’absence de traitements contre Ebola, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a récemment encouragé les transfusions de sang de personnes guéries aux malades, une approche thérapeutique risquée qui pourrait avoir aidé deux médecins...

Pourquoi parle-t-on d'un «sérum» contre Ebola ?

Liberation
Pourquoi parle-t-on d'un «sérum» contre Ebola ?
Le traitement expérimental ZMapp, notamment autorisé par l'OMS mardi, est le lointain héritier scientifique d'une époque où l'on injectait des extraits de sang d'animaux pour lutter contre certains maladies.

Ebola : le débat enfle sur les thérapies expérimentales

Le Figaro
Ebola : le débat enfle sur les thérapies expérimentales
Les Etats-Unis assouplissent l'usage sur les malades de médicaments contre Ebola jamais testés, amenant les spécialistes internationaux à se pencher sur l'enjeu éthique de telles pratiques.