Attentats: "Nous avons identifié des victimes à l'aide des réseaux sociaux"

L'express, le
Attentats: 'Nous avons identifié des victimes à l'aide des réseaux sociaux'
Le Professeur Bruno Riou, chef des urgences de la Pitié-Salpêtrière était en première ligne après les attentats. Il raconte l'importante mobilisation du corps médical pour sauver un maximum de victimes.
Articles qui devraient vous intéresser :

Les réseaux sociaux nous rendent-ils débiles ou multifonctionnels?

L'avenir
Les réseaux sociaux nous rendent-ils débiles ou multifonctionnels?
Des chercheurs de Belgique, France, Suisse, Québec veulent proposent de recruter vos données électroniques pour les analyser. Ils veulent vérifier l’hypothèse selon laquelle les réseaux sociaux, loin de nous rendre incompétents, nous amènent au contraire à devenir pluri-compétents.

Les rhinocéros menacés par... les réseaux sociaux

Le Devoir
Les rhinocéros menacés par... les réseaux sociaux
De plus en plus pourchassés par les braconniers, les rhinocéros font face à une nouvelle menace: les réseaux sociaux. Leurs utilisateurs viennent en effet en aide aux braconniers en leur donnant des informations qui permettent de localiser les animaux.

Attentats: "Certaines victimes ne récupéreront jamais"

L'express
Attentats: 'Certaines victimes ne récupéreront jamais'
Trois semaines après les attentats, certaines victimes ne sont toujours pas sorties de l'hôpital. Elles vont devoir parfois subir de nouvelles opérations et être suivies médicalement pendant des années.

SOS et secours improvisés : les réseaux sociaux mis à contribution dans un Houston inondé

Le Monde
SOS et secours improvisés : les réseaux sociaux mis à contribution dans un Houston inondé
Les réseaux téléphoniques ayant été rapidement saturés, les appels à l’aide et les opérations de secours ont basculé, dans la précipitation, en ligne.