Micropolluants de l'eau : en finir avec les résidus médicamenteux hospitaliers

Actu Environnement, le
Par
#Eau
Micropolluants de l'eau : en finir avec les résidus médicamenteux hospitaliers
Inaugurée récemment, la nouvelle step de Saint-Pourçain-sur-Sioule dans l'Allier vise à éliminer totalement les micropolluants, jusqu'alors rejetés dans le milieu naturel. Un choix notamment lié à la forte activité hospitalière de la commune. Reportage.
Articles qui devraient vous intéresser :

A Bordeaux REGARD scrute l’eau pour mater les micropolluants

La Tribune
A Bordeaux REGARD scrute l’eau pour mater les micropolluants
Le programme de recherche REGARD doté de 3,3 M€ associe Bordeaux Métropole, des universitaires bordelais et Suez, via son centre de recherche bordelais le LyRE a un objectif ambitieux : la réduction de la présence de micropolluants notamment les rejets médicamenteux, dans les eaux....

Résidus de médicaments dans les effluents : les résultats du projet Sipibel enfin publiés

Actu Environnement
Résidus de médicaments dans les effluents : les résultats du projet Sipibel enfin publiés
Les résultats des quatre années de l'expérimentation Sipibel autour de la question des résidus de médicaments dans les effluents hospitaliers et urbains sont désormais publiés. De 2011 à 2015, les équipes de recherche du projet Sipibel ont réalisé...

Projet Transenv : vers le suivi des micropolluants organiques par un couplage innovant

Actu Environnement
Projet Transenv : vers le suivi des micropolluants organiques par un couplage innovant
Un pas supplémentaire pourrait être réalisé dans l'amélioration du suivi des micropolluants organiques : une équipe du BRGM, à travers le projet Transenv, s'efforce de développer un outil de détection des micropolluants organiques (pesticides, méd...

Grève des médecins: "Nos semaines de travail peuvent atteindre 65 heures"

L'express
Grève des médecins: 'Nos semaines de travail peuvent atteindre 65 heures'
Les médecins hospitaliers entament ce lundi une grève "massive" pour demander une revalorisation de leurs carrières. Président du Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes-Réanimateurs, Yves Rébufat s'alarme de la faible attractivité de l'hôpital public.