Ministre de l'Ecologie : pourquoi la fonction doit changer

Terra Eco, le
Par
Ministre de l'Ecologie : pourquoi la fonction doit changer
De Montebourg à Moscovici en passant par Duflot, rarement un gouvernement aura compté autant de ministres désireux de s'exprimer sur les questions d'écologie, estime Arnaud Gossement, avocat en droit de l'environnement. Depuis 2012 et l'élection de François Hollande, le ministre de l'Ecologie n'est plus numéro 2 du gouvernement. Il n'est plus ministre d'Etat. Il n'est plus en charge du logement, de l'urbanisme, de la mer ou de la négociation climat et n'est pas toujours associé à certaines réunions (...) - Opinion / Europe, France, Politique, Développement durable, Tribune
Articles qui devraient vous intéresser :

Royal opposée à un alourdissement de la fiscalité sur le diesel

Liberation
Royal opposée à un alourdissement de la fiscalité sur le diesel
La ministre de l'Ecologie ne souhaite pas «fiscalement charger encore des citoyens qui n'ont pas les moyens de changer leur voiture».

Ecotaxe : à peine entrée en fonction, Ségolène Royal froisse les écologistes

Le Monde
Ecotaxe : à peine entrée en fonction, Ségolène Royal froisse les écologistes
Au lendemain de son entrée au gouvernement, la ministre de l'écologie s'est attiré les foudres des écologistes pour ses déclarations sur la remise à plat de l'écotaxe.

Ségolène Royal précise sa feuille de route

Actu Environnement
Ségolène Royal précise sa feuille de route
Trois semaines après sa prise de fonction, la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a précisé vendredi 25 avril les principaux chantiers menés d'ici cet été en faveur de la transition écologique et énergétique.

Ségolène Royal opposée à une taxe sur le diesel

Le Monde
Ségolène Royal opposée à une taxe sur le diesel
La ministre de l'écologie souhaite que « les Français qui désirent changer leur voiture diesel polluante puissent directement faire l'achat d'un véhicule électrique ou d'un véhicule hautement performant ».