Le PDG de Monsanto gagne 13,4 millions de dollars par an

Bio à la Une, le
Par
Le PDG de Monsanto gagne 13,4 millions de dollars par an
Le PDG de Monsanto gagne 13,4 millions de dollars par an Hugh Grant, le directeur général de Monsanto a gagné 13,4 millions de dollars pour l'exercice de ses fonctions en 2014. Un chiffre en augmentation de 6,9% par rapport à l'année précédente. Est-ce un salaire suffisant pour manger bio tous les jours ? Il s’appelle Hugh Grant, comme l’acteur Britanique dans Coudre de foudre à Notting Hill, mais en différent. Il est l’actuel directeur général de Monsanto et a été rémunéré 13,4 millions de dollars (10,7 millions d’euros) en 2014 pour développer son entreprise, une société spécialisée dans les biotechnologies végétales qui tente de contrôler les semences à l’échelle planétaire et d’imposer sa norme du génétiquement modifié. Le...
Articles qui devraient vous intéresser :

OGM : le chimiste Bayer rachète Monsanto pour la somme historique de 66 milliards de dollars

Le Parisien
OGM : le chimiste Bayer rachète Monsanto pour la somme historique de 66 milliards de dollars
Devenir «un leader mondial de l’agriculture». C'est l'objectif du chimiste Bayer, qui a annoncé mercredi racheter le fabricant controversé de pesticides et semences OGM Monsanto pour 66 milliards de dollars...

Pesticides : Bayer veut casser sa tirelire pour Monsanto

Le Parisien
Pesticides : Bayer veut casser sa tirelire pour Monsanto
Soixante-deux milliards de dollars, soit environ 55 milliards d'euros. C'est l'énorme prix que Bayer met sur la table pour prendre le contrôle de son concurrent américain Monsanto. Le succès de cette fusion...

Monsanto: "Le pot de terre peut gagner contre le pot de fer"

L'express
no preview
L'agriculteur charentais, reconnu jeudi victime d'un herbicide commercialisé par Mosanto et que le groupe agrochimique américain devra indemniser, s'est félicité que "le pot de terre (ait gagné) contre le pot de fer".

Bayer-Monsanto : manger ou être mangé

Le Monde
Bayer-Monsanto : manger ou être mangé
Pertes & profits. Le grand chimiste allemand travaille sur une offre à plus de 40 milliards de dollars pour reprendre le roi américain des semences.