La région Île-de-France n'est pas à la hauteur de ses ambitions écologiques

Notre Planète, le
La région Île-de-France n'est pas à la hauteur de ses ambitions écologiques
En Ile-de-France, région des extrêmes par excellence en matière d'environnement, la législation imposée par le Grenelle 2 de l'environnement sera certainement l'occasion un jour d'un réveil difficile. Tour d'horizon succinct des petits et grands renoncements de la région en la matière.
Articles qui devraient vous intéresser :

Transition énergétique : le texte est-il à la hauteur des ambitions du gouvernement ?

Le Monde
Transition énergétique : le texte est-il à la hauteur des ambitions du gouvernement ?
Présenté comme « la grande cause nationale et internationale » par François Hollande, le projet de loi sur la transition énergétique est débattu à partir du 1er octobre à l'Assemblée nationale. Pierre Le Hir, journaliste au service Planète du « Monde », en analyse la portée.

Continuités écologiques : la Nouvelle Aquitaine lance un appel à projets

Actu Environnement
Continuités écologiques : la Nouvelle Aquitaine lance un appel à projets
La région Nouvelle Aquitaine a lancé le 9 juin un appel à projets intitulé "Trame verte et bleue et pollinisateurs". Son objectif ? Préserver et restaurer les continuités écologiques, enrayer le déclin des insectes pollinisateurs, favoriser l'appr...

Le Contrat de plan Etat-région d'Ile-de-France fait la part belle aux transports en commun

Actu Environnement
Le Contrat de plan Etat-région d'Ile-de-France fait la part belle aux transports en commun
Investissements dans la modernisation du réseau, création de lignes de tramway et de véloroutes, les crédits alloués aux transports en commun franciliens sont substantiels, témoignant d'un basculement vers des mobilités plus écologiques.

Les utilisateurs de véhicules écologiques bientôt récompensés ?

Automobile Propre
Les utilisateurs de véhicules écologiques bientôt récompensés ?
L'Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) se penche sur les nouvelles mobilités durables et envisage de nouveaux avantages pour les « pionniers » des véhicules écologiques.