Comment la pollution de l'air aggrave les allergies au pollen

Le Monde, le
Comment la pollution de l'air aggrave les allergies au pollen
Selon l'Anses, le réchauffement climatique et la présence de polluants chimiques dans l'atmosphère accentuent les réactions allergiques au pollen.
Articles qui devraient vous intéresser :

Allergies au pollen : la France en alerte rouge

Le Figaro
Allergies au pollen : la France en alerte rouge
Depuis deux semaines, le risque allergique est maximal. Comme chaque année, à la même période, la menace provient des pollens de graminées, responsables de plus de 75% des allergies polliniques.

Pic d'allergies au pollen d'ambroisie

Le Figaro
Pic d'allergies au pollen d'ambroisie
Les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté sont particulièrement touchées.

Allergies au pollen : la France en alerte rouge

Le Monde
Allergies au pollen : la France en alerte rouge
La saison des graminées bat son plein. Le risque allergique est maximal sur une très grande majorité du territoire.

Début de la période critique pour les personnes allergiques au pollen de bouleau

L'avenir
Début de la période critique pour les personnes allergiques au pollen de bouleau
Depuis ce 28 mars, les concentrations de pollen de bouleau mesurées dans l’air sont supérieures au seuil d’alerte de 80 grains de pollen par mètre cube d’air.