Kenya: les crédits carbones pour lutter contre le réchauffement climatique

L'express, le
Kenya: les crédits carbones pour lutter contre le réchauffement climatique
Au Kenya, un projet pionnier a vu le jour. Pour lutter contre le réchauffement climatique, protéger la faune et les forets mais aussi pour financer la lutte contre le braconnage, 60 000 petits exploitants bénéficient de crédits carbones.
Articles qui devraient vous intéresser :

Changement climatique : La France et l'Europe stagnent. Qui fait mieux ?

Terra Eco
Changement climatique : La France et l'Europe stagnent. Qui fait mieux ?
Alors que le Mexique et le Kenya ont rédigé des plans de lutte contre le réchauffement, les Européens sont champions de l'inertie. Tour du monde des législateurs qui avancent à petits pas, ou à grandes enjambées. Un soldat tout seul ne fait pas la guerre. A quoi bon redoubler d'efforts pour...

L'Afrique du Nord et le Moyen-Orient seront-ils invivables vers 2100 ?

Futura Sciences
L'Afrique du Nord et le Moyen-Orient seront-ils invivables vers 2100 ?
Des climatologues prédisent que les températures extrêmes et les vagues de chaleur vont augmenter en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Si rien n’est fait pour lutter contre le réchauffement climatique, ces régions finiront par devenir invivables pour des centaines de millions de personnes...

S'expatrier pour lutter contre le réchauffement climatique

France Info
S'expatrier pour lutter contre le réchauffement climatique
Comme chaque mercredi, nous explorons avec François Siegel, éditeur de la revue We Demain, toutes les facettes de ce nouveau monde qui se met en place. Didier Pierson est un viticulteur qui, lassé d'entendre les bulletins alarmistes du GIEC sur la catastrophe climatique à venir, a choisi...

La canicule de juin en partie due au réchauffement climatique

Futura Sciences
La canicule de juin en partie due au réchauffement climatique
La vague de chaleur qui a sévi en juin dans plusieurs pays d’Europe de l’ouest est liée au réchauffement climatique, affirment des chercheurs. L'intensité et la fréquence de ces évènements sont plus élevées qu’il y a 30 ans, avec une probabilité quatre fois plus forte en France....