Les objets connectés : explosion en 2014 ?

Natura Sciences, le
Par
#Transition énergétique
Les objets connectés : explosion en 2014 ?
L'internet des objets et les objets connectés sont la tendance de 2014. Toutes les conditions pour le développement d’un monde connecté sont réunies : la démocratisation des tablettes et Smartphones, la fiabilité des technologies sans fil et l’émergence des objets connectés. En 2014, les objets connectés vont fleurir autour de vous.Cet article Les objets connectés : explosion en 2014 ? est apparu en premier sur Natura Sciences.
Articles qui devraient vous intéresser :

Objets connectés : un colossal effet rebond en perspective ?

GreenIT.fr
Objets connectés : un colossal effet rebond en perspective ?
La multiplication des objets connectés se traduira inévitablement par une augmentation des impacts environnementaux directs. Dans ces conditions, comment éviter l’effet rebond ? Votre avis et vos retours d’expérience nous intéressent ! Lire la suite

La maison connectée: à quoi ressemblerait-elle?

Natura Sciences
La maison connectée: à quoi ressemblerait-elle?
-Vous rêvez d’une maison où tous les objets sont connectés et travaillent en harmonie ? 2014 sera l’année des objets connectés : Natura Sciences a imaginé pour vous ce que le futur proche vous réserve.Cet article La maison connectée: à quoi ressemblerait-elle? est apparu en premier sur...

Quand l’Internet des objets s’invite dans le monde agricole

Le Monde
Quand l’Internet des objets s’invite dans le monde agricole
Les exploitations agricoles sont devenues l’un des lieux les plus innovants en matière d’objets connectés et de robotisation. Pour une productivité toujours plus accrue et à un coût parfois très élevé.

Objets connectés : 400 TWh consommés chaque année

GreenIT.fr
Objets connectés : 400 TWh consommés chaque année
Energie. Les équipements connectés (box, etc.) consomment chaque année autant que la production nucléaire française ! L’AIE veut orienter les politiques publiques vers ce fabuleux gisement d’économies potentielles. Lire la suite