Cancer de la peau: les Belges mauvais élèves pour se protéger

L'avenir, le
Cancer de la peau: les Belges mauvais élèves pour se protéger
Si neuf Belges sur dix sont conscients des dangers du soleil sur la peau, ils sont nombreux à sous-estimer la protection supplémentaire qu’apportent les vêtements contre les rayons du soleil.
Articles qui devraient vous intéresser :

Seul un Belge sur trois connaît les signes du cancer de la peau

L'avenir
Seul un Belge sur trois connaît les signes du cancer de la peau
Sante Le cancer de la peau est en constante augmentation selon 80% des dermatologues interrogés par la campagne pan-européenne de lutte contre le cancer de la peau Euromelanoma.

Traitement du cancer: il est permis d’espérer

L'avenir
Traitement du  cancer: il est permis d’espérer
Le 2e baromètre «Les Belges face au cancer» est sorti hier. Les Belges sont plutôt bien informés, mais sous-estiment l’avancée de la science.

« Un cancer de la peau pris à temps peut être guéri »

L'avenir
« Un cancer de la peau pris à temps peut être guéri »
La semaine de dépistage gratuit du cancer de la peau a lieu du 19 au 23 mai, mais il n’y a déjà plus ...

« Les Belges doivent être mieux informés sur la radiothérapie »

L'avenir
« Les Belges doivent être mieux informés sur la radiothérapie »
La perception de la radiothérapie par les Belges est incomplète, comme le montre une étude de la KU Leuven. La radiologie est négativement connotée et de nombreux Belges confondent radiothérapie (méthode de traitement du cancer) et radiologie (imagerie médicale).